Expériences cidronomiques

épiphanie décalée

L'heure du sacre à sonné

Et si on dépoussiérait la tradition de l’Épiphanie en bouleversant nos habitudes gourmandes ? Une galette des rois, certes, mais comme on en a envie : galette des rois sucrée ou galette des rois salée, selon l’inspiration. Et que boire avec la galette des rois ? Pour l’accompagner, le crépitement des bulles annoncera la fraîcheur d’un cidre goûteux… C’est l’heure de tirer les rois !

Avec ou sans enfant caché sous la table, le rituel de la galette des rois lors de l’Épiphanie invite la convivialité à la place d’honneur, dès le premier dimanche qui suit le 1er janvier. La tradition est formelle : toute personne découvrant une fève dans sa part se doit d’offrir la prochaine galette des rois ! Et si on en profitait enfin pour varier les plaisirs ? La pâte feuilletée et la poudre d’amandes de la recette frangipane : on adore. Mais la galette frangipane chaque année, on connaît un peu par cœur, non ?

La bonne nouvelle pour l’Épiphanie 2016, c’est que les pâtissiers n’ont jamais été aussi inventifs, multipliant les variations de galettes des rois sucrées… Et même salées ! Guillaume Sanchez est l’un d’entre eux. Pour lui, l’Épiphanie en 2016, c’est « proposer une recette de galette des rois pas trop sucrée, croustillante, bref… De ne pas hésiter à s’éloigner des galettes des rois trop lourdes et trop riches ». Le chef suggère même d’oser la salée, à table, comme un plat classique, mais loin d’une tarte salée comme la tourte. La sienne, inattendue, savoureuse, convie la fraîcheur du fenouil et l’arôme d’anis et de réglisse de la fleur d’agastache dans une création croustillante. Grâce à elle, on n’hésite plus à tirer les rois au milieu du repas, pour une Épiphanie vraiment… décalée !

Pour vivre cette nouvelle expérience, la gamme Envies de… de Val de Rance propose un cidre brut pour accompagner nos envies de salé et un cidre doux pour sublimer la saveur sucrée.

Événement très attendu au bureau, la galette des rois se déroule en général à l’heure du goûter. Et si on l’invitait à la table du déjeuner ? Sur le pouce ou lors d’un repas, une galette salée ou sucrée transformera la tradition en rendez-vous de partage où les cidres Envies de brut « Grillades et salades » et Envies de doux « Plaisir sucré et dessert » auront toute leur place.

Envies de Brut ou Doux ?

La gamme Envies de… offre une variété de cidres s’accordant aux différents plaisirs de la table, de l’apéritif au dessert, et ce quelle que soit la saveur de l’assiette. Le chef pâtissier Guillaume Sanchez a imaginé des accords gustatifs surprenants et gourmands pour la galette des rois.

Cidre brut Envies De...

L'accord salé

La création du chef : Galette Fenouil, mandarine, fleur d’agastache.
« Le fenouil, avec sa saveur anisée, donne une note tonique inattendue à cette galette salée ! Associé à l’herbe aromatique d’agastache, il se marie à merveille avec la douceur et la fraîcheur de la mandarine », explique Guillaume Sanchez.

Le bon accord : un cidre brut Envies de « Grillades et salades ».
« Sa saveur est légèrement acidulée et il livre une douce note de fermentation. Avec cet accord, la galette ne domine pas le goût du cidre, les deux dialoguent à merveille en bouche ».

Cidre Doux Envies De...

L'accord sucré

La création du chef : Galette Cardamome, noisette.
« Un accord gourmand comme un capuccino, réveillé par le caractère oriental et décalé de la cardamome, qui me rappelle l’Inde, un pays qui m’inspire beaucoup. La noisette, avec son goût subtil et légèrement lacté, offre une note raffinée unique ».

Le bon accord : un cidre doux Envies de « Plaisir sucré et dessert ».
« En bouche, c’est l’équilibre parfait entre la douceur et le goût fruité du cidre et l’acidité de la cardamome », souligne le chef.

Le Club des passionnés du Cidre

A voir aussi

Avec les expériences cidronomiques, aventure épicurienne garantie ! Découvrez un nouvel art de vivre le cidre, en partageant des expériences de dégustation du cidre, au gré des plaisirs sucrés ou salés.